La ville de Murrieta, en Californie, a été connue aux États-Unis par ses deux habitants qui ont survécu au massacre de Las Vegas (Dennis Carver et son épouse Lorraine Carver)[1]. Ces deux témoins du massacre viennent d’être complètement calcinés par la CIA dans l’incendie de leur véhicule que les «pompiers» locaux « n’ont pas réussi à éteindre » malgré une heure d’efforts. C’est une grenade thermite hautement spécialisée utilisée par la division des activités spéciales paramilitaires de la CIA qui a été détectée. 

Naturellement, ces décès mystérieux n’ont pas été portés à la connaissance du public américain.

Dennis et Lorraine Carver sont devenus les dernières victimes de la conspiration de Las Vegas, après avoir été engloutis par les flammes dans leur voiture à quelques mètres de leur maison.

Le couple a été retrouvé par leur fille, Madison Carver, âgée de 16 ans, qui a déclaré à Las Vegas Review Journal qu’elle avait entendu une explosion à l’extérieur de sa fenêtre. Quand elle a couru dans la rue, elle a vu la voiture familiale engloutie dans les flammes.

Selon le service d’incendie du comté de Riverside, le véhicule s’est calciné  à 22h50. sur le bloc 20000 de l’Avenida De Arboles.

Il a fallu près d’une heure aux sapeurs-pompiers pour éteindre le feu, a indiqué le service d’incendie du comté de Riverside dans un communiqué officiel.

Dennis et Lorraine Carver sont les derniers d’un nombre croissant de survivants du massacre de Las Vegas à mourir dans des circonstances suspectes ou à disparaître dans les semaines qui ont suivi la fusillade. Fait troublant, les témoins décédés ont tous une chose en commun – ils ont tous fourni des renseignements qui remettent en question le récit officiel et ils ont tous été ignorés par les forces de l’ordre et les traditionnels.

Les faits observés par le Renseignement russe

Dans la matinée du 17 octobre, à 09:07 (GMT + 3), le satellite espion Luch (Olimp-K) surveillant la base navale de San Diego (le principal port d’attache de la flotte américaine du Pacifique) avait détecté ce qu’ils croyaient être une «signature de chaleur» survenue à 08h43 (GMT + 3) à l’emplacement de 117Ouest-33Nord 117w-33n-mais cela ne correspondait à aucun lieu connu des ordonnances militaires américaines.

Une analyse détaillée de cette mystérieuse « signature de chaleur » par les experts du Renseignement russe a révélé que sa température était de +2200 degrés Celsius (+4 000 degrés Fahrenheit) et que rayon correspondaient presque exactement à une grenade thermite [2] hautement spécialisée. fabriqué par ALS Technologies, Inc. à Bull Shoals, Arkansas– et qui a produit ces armes redoutables pour les forces spéciales de l’armée américaine, et pour la CIA en vertu d’un contrat de plus de 5 millions de dollars.

Une analyse plus approfondie a montré que l’emplacement de cette mystérieuse « signature de chaleur » est située à environ 104 kilomètres au nord de la base navale de San Diegoet qui correspondait à la ville résidentielle de Murrieta en Californie. Au moment où cette « anomalie de lancement » a été détectée, il était 22h43 GMT-7 (10:43 PM) le 16 octobre.

En sachant l’emplacement de cette mystérieuse « anomalie de lancement« , les analystes du renseignement russe ont immédiatement commencé à surveiller les diffusions de canaux d’urgence dans cette région et ont rapidement constaté qu’à 22h50 GMT-7 (22h50) heure locale de la Californie Le service des incendies du comté de Riverside avait été envoyé d’urgence à l’avenue De Arboles à Murrieta où un véhicule brûlait furieusement, contenant deux corps des survivants du massacre de Las Vegas, les témoins Dennis et Lorraine Carver.

Bizarrement, dans l’heure qui a suivi cette explosion incendiaire, le site du fournisseur d’armes militaires américain ALS Technologies Inc. (Alslesslethal.com) qui construit ces grenades thermites depuis 21 ans, a commencé à montrer des styles de coupe de cheveux pour hommes.

Le fait que le Renseignement russe puisse déterminer rapidement l’utilisation d’une grenade thermite d’ALS Technologies, Inc. pour assassiner les témoins-survivants du massacre de Las Vegas, était dû à sa «signature thermique unique», qui avait déjà été identifiée depuis longtemps, et dont les utilisations sont détaillés dans le manuel de US Navy : US Navy Small Arms and Special Warfare Ammunition, qui stipule que « avec une utilisation imaginative, la grenade peut être un outil de démolition efficace et polyvalent et peut détruire des bidons d’huile, des conteneurs d’expédition et des boîtes de munitions métalliques ». La Division des activités spéciales de la CIA les utilise massivement en Afghanistan, en particulier pour détruire les véhicules talibans.

Hier, nous avons rapporté la mort de Danny Contreras, un autre local de Las Vegas qui avait contredit le récit officiel selon lequel un seul tireur avait tiré sur la foule du festival Route 91 Harvest. M. Contreras a tweeté le lendemain des attentats en disant qu’il était « chanceux d’être en vie » après avoir été « poursuivi par deux hommes armés ».

Son tweet a été retweeté des centaines de fois.

« Se sentir lcky pour être vivant. Je ne peux pas croire que je suis sorti de concert vivant! Deux hommes me poursuivent avec des fusils. ».

Face à toutes les preuves et aux innombrables témoignages de survivants, les traditionnels perpétuent un mensonge majeur en affirmant qu’il n’y avait qu’un seul tireur.

Est-ce que ces gens sont réduits au silence pour empêcher la vérité de sortir?

John Beilman, qui était recherché par des agents fédéraux après la découverte d’un appareil de communication dans la chambre d’hôtel du tireur officiellement identifié Stephen Paddock, et qui s’est tué lui et sa fille handicapée dans un meurtre-suicide apparent

Chad Nishimura, le valet de Mandalay Bay qui a garé la voiture de Stephen Paddock, a disparu dans les jours suivant la fusillade, après avoir donné une interview à un grand magasine hawaïen KITV4 dans lequel il contredisait le récit officiel, et a souligné que Paddock « n’avait pas beaucoup de sacs.  » Certainement pas assez pour transporter 27 armes semi-automatiques, des milliers de cartouches.

  1. Nishimura n’a pas encore fait surface. Malheureusement, le sort des autres témoins oculaires est plus certain.

Kymberley Suchomel d’Apple Valley, en Californie, a été retrouvée morte chez elle, quelques heures après le départ de son mari pour aller travailler. Mme Suchomel a donné un compte rendu très détaillé de ce qui s’est passé à Las Vegas, insistant sur le fait qu’il y avait plusieurs tireurs impliqués dans la fusillade.

Prétendant que les médias traditionnels ne disaient pas la vérité, Kymberley prévoyait de créer un groupe de survivants pour poursuivre la quête de la vérité et de la justice.

Six témoins de Vegas sont morts ou portés disparus. Gardez à l’esprit de multiplier le taux par 12, car seulement un mois s’est écoulé depuis l’incident. 1 sur 1000 devient 1 chance sur 12 000 par mois, par exemple.

Danny Contreras, mort assassiné.

Cette série de morts et de disparitions inquiétantes soit purement fortuite ou qu’il y ait quelque chose de profondément sinistre reste à déterminer, mais la réponse des forces de l’ordre et des médias traditionnels – en particulier leur refus de répondre aux questions auxquelles le public averti veut répondre – conduit beaucoup à arriver à la même conclusion.

Il y a une importante et inquiétante dissimulation en cours.

La conclusion qui s’impose est que le massacre de Las Vegas a maintenant disparu complètement des cycles de nouvelles aux États-Unis, à l’exception du populaire animateur de Fox News, Tucker Carlson, qui a tenté de découvrir la semaine dernière pourquoi le témoin critique Jésus Campos a disparu, mais en posant cette question, il a été suspendu par les autorités policières et n’a plus fait de reportage depuis, mettant ainsi fin à toute la couverture médiatique de la pire fusillade de masse de l’ américaine.

NOTES

[1]https://www.reviewjournal.com/crime/shootings/couple-with-henderson-ties-die-in-crash-after-surviving-las-vegas-shooting/

[2] La grenade thermite est un type de munition incendiaire explosif.

Les flammes de la grenade thermite peuvent continuer à brûler sous l’eau.

Les grenades Thermite s’appuient sur un processus chimique entre des poudres métalliques et des oxydes afin de créer des températures élevées, sans explosion.

Communément, l’aluminium et l’oxyde de fer sont utilisés dans la réaction. La thermite peut atteindre des températures de 2500 ° Celsius (ou 4500 ° Fahrenheit), et est souvent utilisé pour faire fondre un large éventail de choses très rapidement. Toutefois, la thermite est rarement utilisée pour un rôle d’anti-infanterie, et il est plus pratique à utiliser dans des rôles anti-matériel en raison de dégrader rapidement les composants avec peu de moyens d’interférer avec la réaction.

Les charges creuses de Thermite sont également utilisées pour obtenir rapidement l’accès à des zones verrouillées.

 

Source : https://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/11/las-vegas-la-cia-continue-liquider-les.html

 

Devenez membre premium

Accédez à l'ensemble des fonctionnalités, et à la consultation du site sans publicité. Et par la même occasion, apportez votre soutien à la revue de presse alternative.

Abonnez-vous

Ne ratez plus aucun article

Commentaires