Interview de l’actrice Jenny McCarty sur les vaccinations et la guérison de son fils

97018423Jenny McCarthy : C’est en 2005 que l’on a diagnostiqué l’ chez mon fils Evan. Il n’y a pas le moindre doute dans mon esprit que c’est la vaccination qui a déclenché l’autisme chez mon fils. Nous le croyons vraiment parce que nous étions là, et que nous avons pu observer ce qui s’est passé après que nous soyons rentés de chez le médecin. Nous avons été les témoins directs de cette régression progressive d’un enfant qui avait toujours été en parfaite , c’est de nos propres yeux que nous avons vu que cet enfant s’est éteint petit à petit.

Journaliste : L’Académie de pédiatrie et d’autres continuent cependant de dire qu’il n’y a pas de liens entre les et l’autisme. Ils continuent de dire que le risque de ne pas vacciner pourrait même être pire. Pourriez-vous nous dire pourquoi ces personnes ne sont guère disposées à reconnaître le lien entre vaccination et autisme ?

Jenny McCarthy : Et bien, quand on y réfléchit bien, la raison, c’est qu’il y a un énorme business pour les compagnies pharmaceutiques.

Journaliste : Paul Offit est l’un de ces médecins qui explique que cette crainte des vaccins est à rechercher dans le pouvoir des anecdotes. Il précise qu’il est opposé à ces histoires personnelles irrésistibles. Il précise : nous devons trouver les moyens de rendre la vraie science plus contraignante et il ajoute : il y a des que l’on pourrait éviter ; il y a des enfants qui meurent parce qu’ils ne sont pas vaccinés.

Jenny McCarthy : Il y a aussi des gens qui meurent à la suite des vaccins ! Mon fils Evan était mort devant moi pendant deux minutes…et, on continue à vacciner contre la rougeole, la grippe…

Ce sont ces gens-là qui doivent se réveiller et arrêter d’endommager la santé de nos enfants. Nous ne disons jamais aux gens de ne pas se faire vacciner.

Est-il vraiment si difficile de réaliser que ce que nous voulons, ce sont des vaccins qui ne présentent aucun danger, ainsi que des programmes de vaccinations beaucoup plus sûrs.

Journaliste : Vous avez déclaré que votre fils était maintenant guéri de l’autisme, une chose que la communauté médicale déclare impossible.

Jenny McCarthy : Exact

Journaliste : Voulez-vous bien expliquer comment vous avez fait pour qu’il puisse guérir de l’état dans lequel il se trouvait il y a 2, 3 ans.

Jenny McCarthy : Oui, il est bel et bien guéri comme des milliers d’autres enfants. Nous avons suivi des traitements biomédicaux qui consistaient essentiellement à changer d’, à donner des vitamines, des suppléments alimentaires. Nous avons dû assurer la détoxification du corps, l’élimination des métaux, du candida. Dans le cas d’Evan, nous n’avons pas fait de chélation. Nous nous sommes contentés de faire les autres traitements médicaux, et il a guéri.

97018378La raison pour laquelle la communauté médicale éprouve tant de difficultés à ce sujet, c’est parce que nous avons traité et guéri un dommage causé par les vaccins.

Personnellement, je prie pour que les parents puissent reprendre leur pouvoir, qu’il y ait de plus en plus d’histoires de personnes qui reprennent leur santé en mains, comme aussi celle de leurs enfants. Il s’agit ici d’une véritable révolution.

Journaliste : N’est-il pas dangereux de prendre ainsi en charge ses problèmes de santé, étant donné que techniquement vous n’êtes pas médecin. D’autres parents qui ont pris les choses en mains ne sont pas non plus médecins.

Jenny MacCarthy : C’est exact. – Mais je pense vraiment que les parents doivent prendre en mains la santé de leurs enfants. Il ne s’agit évidemment nullement de concocter des médicaments dans sa cuisine !

Personnellement, je pense que c’est la cupidité qui a rendu quasi impossible l’évolution des programmes de vaccination. Combien n’y a-t-il pas de parents qui, avec ce qui se passe, commencent à crier, à hurler parce que c’est la santé de nos enfants qu’ils endommagent.

VIDEO DE L’INTERVIEW:

Jenny McCarthy talks to CNN on how she cured her sons Autism caused by VACCINATIONS!

Source : ExpoVaccins via Fibro et Métaux

Articles recommandés :

Commentaires

33 COMMENTAIRES

  1. Et bien, ça me redonne de l’espoir, je suis le même genre de traitement en naturopathie pour essayer de me désintoxifier des métaux lourds, chez moi du Tungstène. Cela risque d’être long car les chances chez moi son réduites, je me traîne ça depuis ma participation à la mission FORPRONU.(1992/1993 2ème mandat) La découverte de positivité au Tungstène chez moi est récente et fait le lien avec mes pathologies multiples. Problématique: la quasi totalité des médecins en France n’ont aucune formation et connaissances sur les cas d’intoxication chronique, donc je ne suis pas pris en charge et suivi correctement, même pas par l’armée où il y règne un climat d’omerta totale!

  2. Un vrai ramassis de connerie cette page !!! On ne guérit jamais de l’autisme, cessez de colporter vos mensonges et vos liens douteux ! On parle de ce qu’on connait ou lorsque les sources sont fiables et scientifiquement prouvées ! L’autisme ne s’attrape pas par les vaccins, on né autiste on ne le devient pas !!!

    • Nadège Marcq, tu crois que les adjuvants aluminium dans les vaccins sont sans danger pour notre organisme? T’y connais quoi toi, dans ce domaine, alors que la quasi totalité des médecins n’ont aucune connaissances ou formation sur les intoxications chroniques? Si on te suis dans ta piètre réflexion, l’aluminium dans les vaccins ne cause aucune maladie? Mais d’où tu sors toi, tu as des actions avec la grande industrie pharmaceutique ou tu t’es laissé endormir par le nouvel ordre mondial? On ne né pas autiste, sauf hérédité, on le devient avec des saloperies de vaccins chargés en métaux lourds, par contre on ne né pas con mais on le devient!

    • Sérieux tu crois vraiment à ce que tu dis ???? Franchement il est grand temps de te réveiller car là tu es à la limite de la lobotomie !!!! Pauvre toi, ne fais jamais d`enfant STP !!

    • je suis désolé mais mon fils jusqu’a l’âge de deux ans évoluait comme tout autres enfants il commençait a parlé etc après un vaccin qui est obligatoire il a commencé a régressé dans la parole et tout le reste alors qu’on ne vienne pas me dire que ces putain de vaccins ne sont pas responsables tout ça a cause de métaux lourds qui s’y trouve

    • L’autisme est un handicap pas une maladie alors au lieu de raconter tes conneries renseignes-toi ! Et puis jusqu’à preuve du contraire des millions de personnes sont en bonne santé grâce aux vaccins ! Je rajoute que l’autisme est génétique et pas forcément héréditaire … à part essayer de faire peur aux gens tu fais quoi toi ??? T’es médecin ? Ou généticien peut-être ??? Moi je ne t’insulte pas alors reste à ta place ! Mais c’est vrai que les antis-vaccs de ton genre sont des extrémistes avec qui il est impossible de discuter !!! L’autisme u n’y connaît rien alos n’en parle pas !

    • Pour un militaire en plus tu devrais savoir que la non vaccination fait des milliers de mort dans le monde chaque année et ceux là on n’en parle pas sous prétexte que Monsieur a mal réagit à l’un d’entre eux ??? Pffff

      • Ne gaspille pas ton énergie ici… les ANTI-vaccin sont comme des religieux. Il ont des certitudes aveugle et sont complétement fermé à toute forme de raisonement scientifique.

        On se demande ce que l’on fait su run site web comme celui-ci

    • Nadège Marcq , j’en parle avec conviction car je suis moi-même concerné par le problème des métaux lourds, je suis intoxiqué par du Tungstène et des camarades anciens militaires le sont aussi par de l’uranium appauvri ou de l’aluminium! Tu es vraiment une pauvre cruche inculte, alors FERME TA GUEULE!

    • On apprend pas le respect à l’armée ??? En même temps elle recrute des bons mais aussi des petits merdeux plaintifs dans ton genre … pauvre France avec des mecs comme toi !!!

      • Bonjour,
        Je ne peux m’empêcher de réagir à tous vos propos. Je suis moi même médecin, pédiatre, je me suis toujours posé beaucoup de questions.
        Est il si difficile de rester sans réponse définitive?? tout change constamment, alors pourquoi pas le sujet sur les vaccins???

        A toutes les époques, on a cru que certaines choses étaient bonnes pour l’homme puis le temps a passé et l’homme a changé, les circonstances de vie, son environnement a changé. Les choses décrites comme bonnes sont devenues néfastes…

        Aujourd’hui, le débat autour des vaccins est de plus en plus important, beaucoup de choses dites sont très limites, faisant le lit des critiques de tous sens (autant les anti que les pros)

        A ma connaissance, les vaccins aujourdhui encore très largement répandus protègent contre bon nombre de maladies “infectieuses”.
        Dans de nombreux pays, des maladies “infectieuses” tuent encore beaucoup de gens, surement par manque de couverture vaccinale, mais encore plus par manque de ressources de bases procurant aux populations une hygiène de base correcte (nourriture correcte, eau potable, lieu où dormir, vêtements…).

        La baisse de la prévalence des maladies infectieuses même dans nos pays soi disant développés (tout du moins technologiquement) n’a pas été le fruit des vaccins uniquement mais bien d’un ensemble de changements.

        La diffusion de plus en plus massive des vaccins met en lumière plusieurs choses:
        il existe des gens plus sensibles que d’autre aux vaccins, médicaments, produits chimiques en tout genre. De plus avec les intoxications chroniques (auquelles je ne connais pas énormément) le poids de l’exposition se fait sentir à la fois de le temps, la quantité mais aussi dans le type d’asosciation. Le corps a des grandes capacités de détoxification mais il ne faut pas lui demander de ne faire que ça.

        A force de vacciner, on se rend compte que cela a une incidence sur l’épidémiologie (plus de cancer, plus de maladies autoimmunes)
        aujourd’hui les liens entre vaccins, médicaments et maladies sont encore peu médiatisé ou alors très vite relégué au second plan. De plus comme la plupart des gens, on a besoin de FAITS “VERIFIES”, “VERIFIABLES”, “INTEMPORELS”…. mais cela n’existe pas.

        Alors on préfère continuer à croire que l’on a plus raison que l’autre, quelque soit le camp que l’on choisisse.

        A Nadège Marcq et ceux qui pensent que les vaccins sont une bonne chose, OUI, ça a permis énormément de progrès. Est ce pour autant qu’il ne faut pas les remettre en cause afin de continuer à avancer.
        A ceux qui critiquent, merci, cela permet de porter le débat de manière de plus en plus visible et public. Comment pourrions nous en tant que spécialiste, médecins, impliqués quotidiennement, faire évoluer “seuls” les choses alors que nous baignons en permanence dedans, imprégnés dans ce domaine avec le conditionnement qui est le notre. On ne peut pas y réfléchir sereinement.

        Même moi quand je vois les critiques, une de mes premières réactions est de penser que c’est n’importe quoi, que c’est encore une info qui vient ébranler toutes mes certitudes aquises durement. Une fois la réaction passée, je vois bien que la critique peut être correcte dans le fond.

        Par contre plein d’allégations sont fausses. Rien qu’ici:
        ” La raison pour laquelle la communauté médicale éprouve tant de difficultés à ce sujet, c’est parce que nous avons traité et guéri un dommage causé par les vaccins.”

        “Journaliste : L’Académie de pédiatrie et d’autres continuent cependant de dire qu’il n’y a pas de liens entre les vaccins et l’autisme. Ils continuent de dire que le risque de ne pas vacciner pourrait même être pire. Pourriez-vous nous dire pourquoi ces personnes ne sont guère disposées à reconnaître le lien entre vaccination et autisme ?
        Jenny McCarthy : Et bien, quand on y réfléchit bien, la raison, c’est qu’il y a un énorme business pour les compagnies pharmaceutiques.”

        Il s’agit d’énormes raccourcis qui s’avère faux dans une majorité de situation. La plupart des médecins font ce métier pour aider, non pour enfoncer les gens sous le joug de l’industrie pharmaceutique.

        Pour moi, les raccourcis faits dans les théories du complots, les discours politiques, les grands débats éloignés de la réalité, les raisons économiques invoquées ne sont que la somme de nos incohérences internes.
        Alors plutot que d’être sûrs de nous, acceptons au moins de nous remettre en cause.

        Comme disait Karl Jaspers,
        “il ya plus intelligent que d’explorer l’inconnu, par exemple douter du connu.”

      • WHOAAAAA j’aime votre discours je suis ni pour ni vraiment contre (sans adjuvents aux métaux lourds m’irait tres bien). Question : quel bilan faut demander pour verifier la toxicité justement aux métaux lourds ou chimique ? ça fait des années que j’aimerai le faire
        Question bis : en cas d’intoxication peut on vraiment éliminer au max? Comment? Merci d’avance

  3. Bonjour à tous,
    J’ai eu exactement le même ressenti ! Mon fils était épanoui et son évolution était tout à fait normale jusqu’à l’âge d’un an et demi environ. Malgré ce que le secteur médical veut me faire croire, je n’arrive pas à me retirer de la tête que mon fils soit autiste sévère à ce jour… Je suis persuadée que la vaccination est responsable des handicapes de nos enfants et qu’ils préfèrent en condamner quelques uns pour éviter de futurs épidémies suite à une non vaccination… J’aimerai tellement “tester” des traitements de desintox ! Mais malheureusement ici en France le sujet est tabou, Et les médecins nous demandent d’assumer la fatalité de notre situation.
    Bonne journée à tous

    • Larchevesque, nous sommes en pleine désintoxication pour ma fille, ses troubles régressent de manière incroyable. Je suis complètement dispo pour vous donner les mesures simples à appliquer. Et nous avons trouvé un médecin qui nous accompagne.

      • lemouellic, bonjour, je suis maman d’un petit garçon de 6 et demi, maintenant, qui est autiste léger, je serais intéressée pour tenter une désintoxication pour mon fils. MERCI par avance

    • je suis a bientot 50 ans intoxiqué par les metaux lourds avec des tests fiables realisés en Allemagne puisque la france ne veut rien comprendre .il changé d’alimentation arreter le gluten et le lactose et deja la vous sentirai une nette amelioration et prendre des complements et vitamines et des chelations en IV par un medecin toxicologue formés dans les ML .

  4. La chose est qu’on ne guérit pas l’autisme, mais on peut le contrôler en faisant une désintoxication du système et en changeant l’alimentation. Mais notez bien 2 choses.
    1. C’est pas tous les enfants qui réagissent à ce “traitement”.
    2. Si vous arrêtez cette alimentation différente et que vous revenez à la “normale”, les chances sont que votre enfant redeviendra exactement comme il était avant…

    En passant pour les gens qui ne sont pas capables d’accepter l’opinion d’autrui, vous devriez apprendre à vous taire et réfléchir avant de parler et critiquer. Je suis tannée du manque de politesse, de support et de compréhension qui existe dans notre monde.

    Réfléchissez à ceci, quand on sait pas vivre, on ne le montre pas à nos enfants et ensuite ça fait une société d’intolérants et d’enfants gâtés. Pensez donc à l’avenir de notre planète et de nos enfants pour une fois…

  5. Une simple recherche sur la demie-vie des métaux lourds et sur le candida, montre déjà que c’est des conneries.
    Je suis sûr qu’une bonne alimentation est positive (c’est aussi la base de la médecine). Mais le lien entre l’alimentation et l’autisme est loin d’être aussi simpliste.
    Et honnêtement, les gens qui dissent qu’ils prennent des suppléments de vitamines et de minéraux, mais qui sont contre des médicaments… Les 2 sont fabriquer chimiquement et on un effet biochimique dans le corps.
    Il faut aussi arrêter de mettre tous les vaccin dans le même catégorie. Il y a des différence énorme entre un vaccin contre la grippe et un vaccin contre la polio par exemple.

    Les firmes pharmaceutiques vous faites croire des choses, mais il y a aussi le contraire.
    Il faut faire un minimum de recherche et apprendre un peu de médecine, avant de prendre des décisions.
    La plupart des médecins veulent nous aider et son souvent indépendant du secteur pharmaceutique, faites leur un peu de confiance. En plus, première leçons en médecine: une bonne alimentation équilibré (eh oui, ce n’est pas une nouvelle invention).

  6. Bonjour,
    Je ne peux m’empécher de réagir à tous vos propos. Je suis moi même médecin, pédiatre, je me suis toujours posé beaucoup de questions.
    Est il si difficile de rester sans réponse définitive?? tout change constamment, alors pourquoi pas le sujet sur les vaccins???

    A toutes les époques, on a cru que certaines choses étaient bonnes pour l’homme puis le temps a passé et l’homme a changé, les circonstances de vie, son environnement a changé. Les choses décrites comme bonnes sont devenues néfastes…

    Aujourd’hui, le débat autour des vaccins est de plus en plus important, beaucoup de choses dites sont très limites, faisant le lit des critiques de tous sens (autant les anti que les pros)

    A ma connaissance, les vaccins aujourdhui encore très largement répandus protègent contre bon nombre de maladies “infectieuses”.
    Dans de nombreux pays, des maladies “infectieuses” tuent encore beaucoup de gens, surement par manque de couverture vaccinale, mais encore plus par manque de ressources de bases procurant aux populations une hygiène de base correcte (nourriture correcte, eau potable, lieu où dormir, vêtements…).

    La baisse de la prévalence des maladies infectieuses même dans nos pays soi disant développés (tout du moins technologiquement) n’a pas été le fruit des vaccins uniquement mais bien d’un ensemble de changements.

    La diffusion de plus en plus massive des vaccins met en lumière plusieurs choses:
    il existe des gens plus sensibles que d’autre aux vaccins, médicaments, produits chimiques en tout genre. De plus avec les intoxications chroniques (auquelles je ne connais pas énormément) le poids de l’exposition se fait sentir à la fois de le temps, la quantité mais aussi dans le type d’asosciation. Le corps a des grandes capacités de détoxification mais il ne faut pas lui demander de ne faire que ça.

    A force de vacciner, on se rend compte que cela a une incidence sur l’épidémiologie (plus de cancer, plus de maladies autoimmunes)
    aujourd’hui les liens entre vaccins, médicaments et maladies sont encore peu médiatisé ou alors très vite relégué au second plan. De plus comme la plupart des gens, on a besoin de FAITS “VERIFIES”, “VERIFIABLES”, “INTEMPORELS”…. mais cela n’existe pas.

    Alors on préfère continuer à croire que l’on a plus raison que l’autre, quelque soit le camp que l’on choisisse.

    A Nadège et ceux qui pensent que les vaccins sont une bonne chose, OUI, ça a permis énormément de progrès. Est ce pour autant qu’il ne faut pas les remettre en cause afin de continuer à avancer.
    A ceux qui critiquent, merci, cela permet de porter le débat de manière de plus en plus visible et public. Comment pourrions nous en tant que spécialiste faire évoluer “seuls” les choses alors que nous baignons en permanence dedans, imprégnés dans ce domaine avec le conditionnement qui est le notre.
    Même moi quand je vois les critiques, une de mes premières réactions est de penser que c’est n’importe quoi, que c’est encore une info qui vient ébranler toutes mes certitudes aquises durement. Une fois la réaction passée, je vois bien que la critique est correcte dans le fond.

    Par contre plein d’allégations sont fausses. Rien qu’ici:
    ” La raison pour laquelle la communauté médicale éprouve tant de difficultés à ce sujet, c’est parce que nous avons traité et guéri un dommage causé par les vaccins.”

    “Journaliste : L’Académie de pédiatrie et d’autres continuent cependant de dire qu’il n’y a pas de liens entre les vaccins et l’autisme. Ils continuent de dire que le risque de ne pas vacciner pourrait même être pire. Pourriez-vous nous dire pourquoi ces personnes ne sont guère disposées à reconnaître le lien entre vaccination et autisme ?
    Jenny McCarthy : Et bien, quand on y réfléchit bien, la raison, c’est qu’il y a un énorme business pour les compagnies pharmaceutiques.”

    Il s’agit d’énormes raccourcis qui s’avère faux dans une majorité de situation. La plupart des médecins font ce métier pour aider, non pour enfoncer les gens sous le joug de l’industrie pharmaceutique.

    Pour moi, les raccourcis faits dans les théories du complots, les discours politiques, les grands débats éloignés de la réalité, les raisons économiques invoquées ne sont que la somme de nos incohérences internes.
    Alors plutot que d’être sûrs de nous, acceptons au moins de nous remettre en cause.

    Comme disait Karl Jaspers,
    “il ya plus intelligent que d’explorer l’inconnu, par exemple douter du connu.”

    • J’avoue que j’ai surement fait quelques raccourcis dans mon exposé mais bon… j’ai enfin posté un commentaire sur internet.

      En conclusion:
      Concernant l’actualité, on fait mieux, cet article cite des faits déjà vieux de plusieurs années (2008) et tous les liens dérivés sont essentiellement entre 2008 et 2009… classez ça plutôt en santé en évoquant que c’est toujours un sujet d’actualité mais à mon sens classer ça en actualité c’est plutôt dégradant concernant la qualité du site ….

  7. Pour se detoxiquer des vaccins, il y a aussi l’homéopathie qui est très efficace.
    Il y a une pharmacie à Lyon spécialisée dans ce domaine qui fait ça. Le pharmacien établit tout un programme en fonction des vaccinations subies.
    Un enfant autiste de mon entourage est en train de le faire, on observe déjà de bons résultats. Il a subi des tonnes de vaccins car ses parents vivaient en Chine et se sont complètement laissés faire … Le gamin a été littéralement shooté.
    La mère est revenu en France exprès pour le soigner.

    Pour la petite histoire, quand j’étais gamine, notre médecin généraliste a refusé de vacciner ma jeune soeur contre la tuberculose (le BCG retiré des obligations vaccinales depuis 4 ou 5 ans)(c’était y a 40 ans déjà) car il venait de rendre un enfant handicapé à cause de ça. Il a conseillé à ma mère de ne pas faire vacciner ses enfants. Ce qu’elle a fait par la suite.

  8. […] De plus, est très bien toléré par le corps. Extrait de pépins de pamplemousse Bio, Citrobiotic : Vitamine C, Bioflavonoïdes. Magnésium (Glycinate de Magnésium) – pure encapsulations. Questionnaire. La candidose chronique : une maladie mal diagnostiquée. Pr sentation des dys. Rôle du neuropsy pluradys. MM. Sophie. Czxvl facteurs aggravants Lyme. Diagnostic de la borr liose de Lyme 1. Borreliose chez les enfants 1 1. L’actrice Jenny McCarthy sort son fils de l’autisme grâce à la désintoxication des métaux lo…. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE