Les taux de sont à la hausse, et il y a de nombreux facteurs qui provoquent le qui vont de notre environnement à nos émotions. Cependant, la nourriture est tout, vous êtes ce que vous mangez, mais il y a quelque chose à éliminer de votre pour faire prospérer votre corps.

Le carburant du cancer : le

Dr. Otto Wartburg ainsi que d’autres experts de la parlent de la façon dont le cancer aime le sucre depuis les années 1920. Étonnamment, de nombreux médecins ne disent pas à leurs patients cancéreux que s’ils continuent à consommer des aliments transformés, ils mettront probablement plus de temps à combattre cette maladie.

Le physiologiste allemand, biochimiste, docteur en médecine, et lauréat du prix Nobel était convaincu qu’on pouvait éliminer le cancer en le faisant mourir de faim. Même si ce n’est pas aussi simple que cela, c’est quelque chose qui pourrait changer la partie de manière significative.

L’hypothèse de Warburg était que la cause de la croissance du cancer était la transformation du glucose(sucre) en énergie par l’intermédiaire des cellules cancéreuses sans utiliser d’oxygène. Les cellules saines produisent de l’énergie en convertissant le pyruvate et l’oxygène. Le pyruvate est oxydé dans les mitochondries d’une cellule saine, et Warburg théorisa que puisque les cellules cancéreuses n’oxydent pas le pyruvate, le cancer doit être considéré comme un dysfonctionnement mitochondrial .

b364dda280d3791d63adfc8405bfac96-l

Faire mourir le cancer de faim

Les cellules cancéreuses ont un besoin élevé de glucose, en comparaison aux cellules bénignes du même tissu, et procèdent à la glycolyse même en présence d’oxygène (l’effet Warburg). De plus, de nombreuses cellules cancéreuses montrent des récepteurs de l’insuline (IRs) et montrent une hyperactivation de la voie IGF 1R-IR (récepteur IGF-1/récepteur de l’insuline). Il existe des preuves qu’un taux élevé chronique de glucose dans le sang et des niveaux d’insuline et d’IGF-1, facilite la genèse des tumeurs et aggrave l’état de santé chez les patients atteints du cancer. Donc si vous supprimez le sucre vous ne devriez pas développer de cancer

Faire mourir le cancer de faim : Le lien entre le sucre et le cancer n’a rien de nouveau.

La plupart des gens peuvent facilement éliminer les coupables qui sont remplis de sucres raffinés : gâteaux, bonbons, biscuits, etc. Le problème est que de nombreux aliments qui sont emballés et vendus sont remplis de sucres raffinés qui sont cachés dans les étiquettes d’emballage.

Le meilleur moyen d’éliminer les sucres raffinés indésirables est d’arrêter d’acheter des aliments tout prêts ou préemballés, et de bien choisir les restaurants où l’on va car de nombreux établissements se procurent leur nourriture auprès de grandes entreprises qui ajoutent beaucoup de sucre et de sel pour la rendre plus agréable au goût après avoir été congelée et transportée à travers le pays dans des camions. Même les vinaigrettes peuvent être remplies de sucre. Pour éviter d’avoir envie de grignoter des aliments remplis de sucre, mangez plus de légumes et de protéines animales (pas de viande rouge) et mangez plus d’aliments nutritifs.

Sources: Après Comment faire mourir le cancer de faim en supprimant ce seul ingrédient  :
http://www.mercola.com/article/sugar/sugar_cancer.htm
http://www.mdanderson.org/patient-and-cancer-information/cancer-information/cancer-topics/prevention-and-screening/food/cancersugar.html
http://www.greenmedinfo.com/blog/research-reveals-how-sugar-causes-cancer
http://www.sciencedaily.com/releases/2013/09/130916103646.htm
http://drsircus.com/medicine/cancer/sugar-cancer-growth-research
Organic Health

Articles recommandés :

Commentaires

25 COMMENTAIRES

    • L’article précédent parlait de l’acidité du corps… Le sucre est la source principale de cette acidité.
      Les articles sont au final très liés !!!

    • Et oui j’ai lu ça sur un truc du même style que vous il n’y a pas longtemps une trop grande consommation de fer serai une cause de plusieurs cancer ah et il y a aussi le gluten

    • c est la vie que l on méne et les soucis avec qui sont des vecteurs la bouffe est secondaire le corps différent d un sujet a l autre et de réaction chimique a ce que l on mange ou au privation arretez d interdire le premier médecin psychologue et conseiller c est soi méme alors celui qui prends soin de soi vivra plus longtemps

  1. Article très moyen…quand on sait que l’Homme est frugivore. Il n’y a pas que le sucre à supprimer pour guérir.. La viande, les produits laitiers, l’alcool, le sucre, les céréales…tous les acidifiants pour rétablir l’équilibre acido-basique. Mais aussi les mémoires de traumatismes chimiques, physiques, émotionnelles…bref. Article à ne pas publier si l’on veut rester dans le vrai et le juste. Dommage..globalement c’est bon mais dernièrement vous postez moins pertinent.

    • “quand on sait que l’homme est frugivore ” ??? “quand on veut rester dans le vrai et le juste ” ??? qui peut prétendre connaitre la vérité ??? la véracité et la justesse de cette article en vaut une autre…

    • Bravo, il n’y a quasiment rien à ajouter à vos affirmations, je mettrai juste un bémol en disant que l’on peut consommer un peu de tout en restant dans des limites raisonnables. A condition de contrôler son équilibre acido-basique, la tumeur cancéreuse ne se développe que dans un milieu acide, et bien sur le chemin le moins emprunté reste à parcourir qui permet de savoir “de quel bois je suis fait”…

  2. mon médecin m’a parlé de ce régime cétogène qu’il a testé sur sa personne. Ce n’est pas un régime nouveau puisqu’il existe depuis 90 ans…. au départ, c’était pour soigner les enfants épileptiques…. puis l’industrie du médicament est passée par là…. et le régime à été mis de coté. Je vous conseille les ouvrages suivants:

  3. quand on est diabètique comme moi, c’est dificile de gérer comme tout le monde l’hémoglobine glycosylé alors je bois beaucoup de thé vert pour avoir énormément d’ antioxydants.

  4. Même en omettant complètement le sucre, le corps aura toujours de la glucose grâce à des mécanisme de régulation physiologique.
    Et comment expliquer le processus physiologique de néoglycogénèse à partir des protéines et des lipides (nuance avec les graisses) pour préserver un taux de glycémie acceptable afin que les cellules saines puissent survivre?

  5. et devinez quoi, un chercheur français de lyon avec un nom ped noir, a rendu accro un rat au sucre et à la cocaïne et quand il lui propose un des 2 il choisit le sucre, le sucre est plus addictif que la coque, regrader la dose de sucre dans les cereals et le chocolat en poudre par bol s’est hallucinant, les chercheurs par aussi d’une courbe de plaisir avant l’écoeurement

Répondre à Fabrice Père Annuler ma réponse