La somme se décompose ainsi : une indemnité de base (11 580,82 euros), une indemnité de résidence (347,43 euros) et une indemnité de fonction non imposable (2 982,06 euros). En plus de ce salaire, le président est nourri et logé, dispose d’une voiture de fonction et d’une flotte d’avions et peut bénéficier gratuitement du réseau SNCF.  Un salaire désormais fixe Compte tenu de la fonction, on comprend que le salaire soit à la hauteur de l’investissement de celui qui l’occupe.

Ce salaire est aujourd’hui fixe depuis l’ère Hollande. En effet, avant lui, les présidents fixaient eux-mêmes leur salaire. Ainsi, Nicolas Sarkozy avait augmenté de 170% son salaire par rapport à celui de son prédécesseur, Jacques Chirac. Il touchait alors 21 300 euros bruts par mois. Mais François Hollande l’a ensuite baissé de 30%, comme promis pendant sa campagne.

Commentaires